SpaceMouse, TopSolid, Idéo, une rencontre intéressante

Articles récents,Efficience

juin 16, 2021

SpaceMouse, qu’est-ce que c’est ?

Une visite sur le site du fabriquant ? C’est par ici ! Sinon sur le principe c’est une souris et qui vient en complément… d’une souris. L’idée c’est de faciliter la prise en main des éléments en 3 dimensions sur nos logiciels de CAO/DAO/FAO.

Je vous laisserai naviguer glorieusement à travers le site du fabriquant qui vous expliquera tout aussi bien si ce n’est mieux la différence entre leurs produits et les différents intérêts qu’ils peuvent présenter.

Pour ma part nous allons nous attacher à ce que cela peut nous apporter sur TopSolid bien évidemment !

L’élément principal de cette « souris » c’est le capteur 3DConnexion. C’est l’énorme bouton central. Il fonctionne à la manière d’un joystick. Vous le manipulez comme si vous teniez la forme à l’écran dans votre main, puis vous lui imposez les mouvements que vous souhaitez. Rotations, translations s’opèrent sur les 3 axes et la sensibilité est réglable pour avoir une finesse tout à fait remarquable.

Un peu surpris au départ, pour ma part j’ai très vite pris goût à la chose. La rotation sur TopSolid V6 s’effectue via un Ctrl + clic Gauche, désormais je peux déplacer, tourner voire les 2 en même temps sans avoir besoin d’aller et venir sur le clavier, et c’est agréable !

Toutefois bien que la technologie soit essentiellement basée là-dessus, mon gain de temps de temps principal n’en découle pas directement. Il vient des éléments en plus : la possibilité d’affecter des macros, dans notre cas des raccourcis clavier sur des touches prédéfinies de cette SpaceMouse.

Lorsque je suis sur TopSolid, l’écran adapte automatiquement l’affichage des commandes qu’il me propose. Le fait de ne plus avoir à parcourir les menus pour les fonctions courantes, cumuler au fait de pouvoir manipuler la pièce sans avoir à retourner sur le clavier représente un confort de travail et un gain de temps juste phénoménal lors des phases de conception en 3D. Pour chiffrer ces données, entre les premiers essais et l’utilisation que j’en fais aujourd’hui, je constate raisonnablement un gain de temps de 5 à 7 % au global. Ces chiffres sont à prendre pour ce qu’ils sont et ne valent pas étude statistique nous sommes d’accord.

Focus sur le Bureau d’Étude

Petit bémol encore une fois, ceci prend un peu de temps. Tout d’abord la prise en main, qui, même si l’on s’y fait rapidement, n’est pas nécessairement intuitive dans certains cas. Ensuite le panel de commande est à construire. La SpaceMouse vous propose pas les fonctions que je vous montre ci-dessus par défaut. Il a d’abord fallu que je sois capable d’extraire les fonctions dont je me sers, puis que je leur affecte au sein de TopSolid des raccourcis claviers pour chacune d’elles.

Ensuite via l’interface de la SpaceMouse, il faut saisir toutes ces combinaisons, les nommer et là enfin vous pouvez les utiliser. Noter que pour avoir les images sur les emplacements des boutons, il faut aussi faire ses propres captures d’écran et les ajouter. Concernant ce dernier point, voici le lien sur le forum TopSolid qui vous permettra de le faire sans encombre :

Après plusieurs essais, j’ai fini par changer les fonctions que vous avez pu voir sur la vue ci-dessus. Et je les ai aussi déplacer de manière à ce qu’elles soient plus ou moins accessibles en fonction de l’utilisation que j’en fais lorsque je conçois.

Comme tant d’autres, la SpaceMouse est un outil, un outil que je recommande. Son coût est élevé, toutefois la qualité, l’ergonomie, et l’efficience sont au rendez-vous. Il y a toujours des pistes d’améliorations. Je regrette notamment en terme d’ergonomie que les touches de raccourcis ne soient pas disposées en cercle autour du capteur principal, sans doute dû à son écran.

Encore une fois, pour moi la manipulation est agréable via le capteur proposé par la souris, cependant, c’est vraiment l’utilisation combinés des touches raccourcis sans avoir à lever la main qui fait toute la différence et qui permet de vraiment gagner du temps. Un outil de plus au sein de la société qui nous permet à nouveau de gagner du temps et d’aller encore un peu plus loin dans notre recherche de l’efficience.

En route vers l’efficience.