Le mouton à 5 pattes VS Efficience

Articles récents,Efficience,Partenaire TopSolid

mars 4, 2021

Le fameux, l’horrible, le génialissime mouton à 5 pattes, la terreur des hôtes de ces champs ou bien le compagnon de fortune de nos entreprises… Quoi qu’il en soit, il est toujours là quelque part prêt à bondir et à nous compliquer la tâche. Il paraitrait même qu’à lui seul, il arrive à mettre en déroute les méthodes et l’automatisation… Que ne faut-il pas entendre ?!

Keep It Simple

J’entends souvent :

« TopSolid c’est pour les choses répétitives, comme les cuisines, nous faisons souvent des choses très différentes, nous ne faisons pas que du caisson de 60 »

« Nous ne faisons que des moutons à 5 pattes, pas moyen de standardiser au sein de notre entreprise »

Pour ce qui est de la défense de TopSolid, je laisse bien volontiers faire leur service commercial, toutefois si TopSolid se résumait à un configurateur… Je crois que nous n’en parlerions pas ici.
Si je venais dans une entreprise expliquer au dirigeant d’une menuiserie d’agencement de 20 personnes qu’investir dans une défonceuse à commande numérique n’est pas intéressant, car il fait très souvent des pièces différentes et rarement des pièces identiques… Je ne pense pas faire mouche avec ce genre d’argument. Pourquoi ?

Par exemple, parce que cet outil va certes traiter des pièces qui n’ont parfois rien en commun, mais il va centraliser un certain nombre d’opérations et les effectuer beaucoup plus rapidement, avec une plus grande précision, et dans de meilleures conditions que le/les outils précédent. Serait-il possible qu’il en soit de même avec notre outil TopSolid ? Je ne le dirai jamais assez au sein de ce blog, TopSolid est et reste un outil, c’est à nous de faire en sorte de le rendre efficace.

Quoi qu’il en soit, notre affaire se veut autour de l’invasion de ces projets si spécifiques qu’ils sont impossibles à standardiser dans nos entreprises et nous font perdre du temps. Dans nos entreprise pour gagner du temps, que cherchons-nous à mettre en place ? Un produit idéal, usinable en grande série et qui réponde à tous les besoins ? Un peu utopique sans doute.

Si la méthodologie existe, si la mise en place d’un cadre et de règle nous permettent un gain substantif, c’est certes concernant le produit mais aussi tout le parcours qu’il y a autour. Si la conception ne peut être optimisée car les cas ne se prêtent pas à ça. Soit. Mais qu’en est-il de notre façon de travailler ? Une chose est sûre, ce mouton à 5 pattes va passer par notre Bureau d’Étude. Et nous allons dérouler une longue suite bien connue Conception/correction – Mise en Plan – Document de Fabrication – Programme de débits et d’usinage etc…

Nous ne sommes pas efficient parce qu’un produit est facile à réaliser, mais parce que les moyens que nous déployons pour nous adapter autour de n’importe quel produit sont à toute épreuve.

Automatiser les mises en plans – Automatiser les nomenclatures – Automatiser les documents de fabrication – Automatiser les débits …

Et pourquoi pas automatiser toute la chaîne au sein de scripts prédéfinis ?

Face à la spécificité

Nous ne pouvons que déployer

notre adaptabilité

What else ?

TopSolid entre autre, n’est pas qu’un outil de conception, n’est pas qu’un simple configurateur un peu amélioré. Il est cet outil qui accompagne le Bureau d’Étude dans sa globalité. Et nous devons développer notre savoir-faire afin de tirer le meilleur de cet outil et ce qu’il peut nous offrir.

Focus sur le Bureau d’Étude

Le mouton à 5 pattes, nous sommes tous d’accord, il va mettre à l’épreuve nos capacités de dessinateur, de concepteur, ou d’agenceur pour reprendre notre exemple. Il va faire en sorte d’échapper à tous les standards que nous avons à disposition. Et nous ferons tout pour le plus grand plaisir de notre client.

Nous savons que face à lui, gagner du temps sera difficile puisque chaque fois il change de forme. La seule chose certaine, c’est qu’il passera entre nos mains. Et ce chemin nous le connaissons par cœur, parce que nous le travaillons depuis des années, parce que nous le transmettons depuis des années aux plus jeunes. Ce sont ces process qu’il faut revisiter afin de gagner du temps autour du produit.

Que ce soit à travers sa capacité à être aisément modifiable – à produire les différents documents en automatique – à fixer le cadre dans lequel le concepteur évolue etc… c’est au cœur du bureau d’étude que se trouve la solution face aux moutons à 5 pattes. Une fois que nous savons ce que nous faisons de lui, il n’est plus aussi terrible.

Après tout, il permet de faire la différence entre ceux qui sauront s’adapter à la situation et ceux qui auront plus de mal… N’est-ce pas là la voie de l’efficience que l’adaptabilité ?

En route vers l’efficience