Pareto : loi des 20/80 – Théorie de l’efficacité ?

Non classé

octobre 7, 2020

Pareto, sociologue et économiste italien de la fin du XIXème siècle. Si aujourd’hui ses travaux ne sont pas toujours connu, il en est un qui nous a atteint et affecte nombre d’éléments. La « règle » des 20/80. Cette THÉORIE suggère que 20% des causes génèrent 80% des effets.
Ainsi ils sembleraient par exemple que 20% de vos clients représentent 80% de votre chiffre d’affaire ou encore que 20% des bugs causent 80% des plantages de logiciels etc.  Si cette règle semble pouvoir s’appliquer à nombre de cas, elle n’est pas empirique pour autant. Dans notre démarche vers l’efficience il est indispensable de s’intéresser à elle, ne serait-ce que pour savoir ce que nous pouvons en tirer.

Keep It Simple

Si vous souhaitez allez plus en profondeur sur Pareto, je vous conseille cet article  : Le Blog du Dirigeant.com : Efficacite : Loi de Pareto ?

Nous venons de le dire, la théorie (et qui n’est qu’une théorie) est que 80% des effets proviennent de 20% des causes et de manière générale que 80% des résultats sont obtenus à partir de 20% des efforts que je fournis. Si je travaille 1 jour sur 5, je générerai 80% de mon travail habituel ? Les choses ne sont pas aussi simples mais pas nécessairement fausses. Bien des tâches que nous réalisons ne sont pas utiles, mais restent nécessaires au bon fonctionnement et au bon déroulement des choses.
Vous vous rendrez vite compte que si vous vous cantonnez à réaliser les tâches uniquement nécessaires au cœur de métier, bien sûr votre productivité va grimper en flèche. Cependant cela générera sans doute plus de torts que d’avantages.

Que faire de cette loi des 20/80 si au final elle ne change rien à ce que je peux ou dois faire ? Quand l’utilisez ?

Partons de l’état des lieux suivant :

Une machine montre des arrêts fréquents. Nous cherchons à identifier les causes de ces arrêts. Un relevé sur le terrain permet d’obtenir des données chiffrées.
Sur plusieurs semaines nous avons eu en moyenne :
⇒12 minutes d’arrêt liées à « manque de personnel »
⇒84 minutes d’arrêt liées à « intercampagne »
⇒21 minutes d’arrêt liées à « manque de matières premières »
⇒7 minutes d’arrêt liées à « panne instrumentation »
⇒150 minutes d’arrêt liées à « panne mécanique »
⇒12 minutes d’arrêt liées à « panne électrique »
⇒12 minutes d’arrêt liées à « manque de personnel »etc…

Classées par ordre décroissantes puis mises en graphique nous obtenons ceci :

Il apparait alors :

  • Les pannes mécaniques représentent à elles-seules 50% de temps d’arrêt

  • L’intercampagne environ 28%

  • Le manque de matière en 3ème position ne représente moins de 8% des temps d’arrêt.

  • Les 2 premières causes représente 78% des temps d’arrêt sur la machine.

En apportant des solutions adaptées et en concentrons nos efforts sur les causes majeures, le gain est plus important.

Cela ne veut pas dire que nous ne gagnerions pas à tout corriger. En revanche le temps et l’énergie dépensés seront moins « rentables » qu’en concentrant nos efforts sur les bonnes cibles.

Focus sur le bureau d’étude

Évidemment Pareto n’est pas une loi fondamentale de l’univers. Toutefois son enseignement n’est pas anodin. Plus nous nous dispersons, moins les résultats seront au rendez-vous. De plus si vous concentrez vos efforts au mauvais endroit, le résultat ne saura être à la hauteur.
Au bureau d’étude, il est donc essentiel de veiller à se concentrer sur les éléments qui nécessitent réellement notre attention, même si cela ne va pas toujours dans le sens qui nous arrange.

Ainsi donc Pareto ou la règle des 20/80 est plus une vue de l’esprit, une philosophie d’optimisation assez basique qui permet de mettre les choses à plat et voir où se concentrer.

Il est important de la considérer pour ce qu’elle est, un outil de plus dans notre boite à outil. Comme tous les autres, elle a ses limites. Par exemple dans le cas d’une étude d’un partenariat ou du lancement d’un site web, cela peut paraitre non-rentable sous le joug de Pareto. Et pourtant se révéler essentiel au fil du temps, voire même devenir un élément clé pour votre entreprise.

Pareto est une aide dans notre recherche de l’efficience, qui peut nous permettre de travailler moins, pour gagner mieux. Son utilisation doit être maitrisée pour qu’elle soit réellement efficace.

En route vers l’efficience.